a
Contact
Locations

New York
London
Berlin

Follow us

Les étapes de la concertation

SEPALE souhaite tenir informés les habitants des communes concernées des avancées du projet. Pour ce faire, l’équipe  ira régulièrement à la rencontre des habitants afin de recueillir leurs questions, leurs remarques et leurs propositions sur le projet.

Prochains rendez-vous de la concertation

Permanences publiques

 

Vendredi 9 septembre

18h-21h

Place du Plays à Mainneville

—————-

Samedi 10 septembre

9h-12h

Mairie de Sancourt

1ère étape : L’étude des perceptions 2020

De début juin à fin juillet 2020, l’équipe Concertation de Mazars a été mandatée par SEPALE pour mener une étude des perceptions. Des rencontres individuelles avec des élus, des représentants de l’économie locale et du patrimoine, des associations et des habitants ont eu lieu dans le cadre de cette étude. L’objectif était de mieux comprendre le point de vue du territoire vis-à-vis des énergies renouvelables, du projet éolien et de ses attentes pour la suite.

Par le biais d’entretiens individuels et de séances de porte-à-porte, 115 personnes ont pu être rencontrées cet été et nous tenions à les remercier chaleureusement pour leur temps et ces échanges enrichissants.

Fort des conclusions de l’étude des perceptions, SEPALE a fait le choix d’adapter autant que de besoin son projet, pour informer et concerter sur le projet éolien dans les mois à venir.

2ème étape : Pédagogie et contribution 2021

En 2021, la démarche de concertation et d’information du projet éolien du Plateau du Vexin passe dans une phase de pédagogie et de contribution, afin de permettre à chacun de mieux comprendre l’éolien en général, le projet en particulier, de découvrir ses études en cours… mais aussi d’y contribuer !

En juillet, deux rencontres pédagogiques se sont ainsi tenues afin de découvrir le fonctionnement du mât de mesure (6 juillet 2021) puis de partir à la rencontre des chauves-souris en présence de l’écologue Fauna Flora (16 juillet 2021).

D’autres événements et lettres d’informations sont à venir à la rentrée pour enrichir le projet de l’expertise de ses parties prenantes et l’adapter au mieux à son territoire.

3ème étape : études paysagères, et si vous participiez ? été 2021

Dans le cadre du développement du projet éolien du Plateau du Vexin, des études paysagères sont réalisées par le bureau d’études spécialisé Energie et Territoires Développement. Pour enrichir cette étude, SEPALE vous propose de partager vos souhaits de photomontages complémentaires.

En quoi consiste l’étude paysagère ?

L’étude paysagère consiste à étudier dans un rayon de 20km la visibilité des éoliennes envisagées. L’objectif est de comprendre quels sont les points paysagers sensibles à préserver et/ou à mettre en valeur afin de ne pas perturber la lecture paysagère.

L’étude comprend un recensement des éléments patrimoniaux et touristiques importants. Le bureau d’études spécialiste les classe ensuite selon leurs enjeux, analyse les structures du paysage et étudie les perceptions visuelles et sociales. L’étude comprend également des photomontages afin de simuler la vue que les habitants percevraient si le parc était installé.

Les photomontages, comment ça marche ?

Tous les points de vue présentant une visibilité sur le parc éolien ne sont pas systématiquement recherchés cela serait impossible sur l’étude d’un territoire de 16km de rayon autour de la ZIP (Zone d’Implantation Potentielle). L’analyse par photomontage des impacts impose de choisir les points de vue effectués dans une logique de représentativité des effets du projet.

Tout en respectant la règle du « positionnement sur l’espace public avec recherche des effets maximisants », les points de vue les plus pertinents en termes de perception sont recherchés (vue « académique » sur le patrimoine, perception depuis l’entrée principale d’un élément patrimonial, orientation des façades bâties, axe de composition…).

Selon les aires d’étude, lorsque ces points de vue ne permettent pas d’établir de covisibilité avec le projet (cas du patrimoine enserré dans un écrin végétal, mais dont la toiture dépasserait des arbres), d’autres points de vue peuvent être sollicités (depuis une voie secondaire, voire locale, etc.). Dans le cas du patrimoine protégé, plusieurs points de vue rapprochés les uns des autres peuvent être présentés pour visualiser les différents impacts si de grandes variations dans la perception du projet sont constatées.

Comment participer ?

La cartographie ci-dessous présente les propositions de photomontages émanant du bureau d’études spécialiste. Pour enrichir ce travail de votre expertise du territoire, nous vous proposons de nous partager vos souhaits de photomontages complémentaires !

Si tous les photomontages ne pourront être réalisés, nous nous engageons à apporter une réponse à chaque proposition.

Pour faire votre proposition :

  • Privilégiez les demandes sur l’aire d’étude immédiate (plateau et vallée) et les ensemble habités (front de rue, lotissement…) ;
  • Envoyez votre contribution via notre page dédiée

4ème étape : étude acoustique, et si vous accueilliez un micro ? été 2021

Un courrier d’information pour les riverains les plus proches du projet

En plus de la campagne d’information et la distribution du bulletin d’information, un courrier a été déposé dans les boites aux lettres de tous les riverains afin de les informer cette possibilité.

Vous souhaitez en savoir plus ? Envoyez votre contribution via notre page dédiée

A quoi sert l'étude acoustique ?

Elle permet d’optimiser la taille, le modèle et le fonctionnement des éoliennes pour préserver la tranquillité des riverains et le respect de la règlementation.

Comment se déroule l'étude acoustique ?

Elle se déroule en 4 étapes pour confronter les simulations à la réalité :

Concrètement, comment se passe l'accueil d'un micro ?

Plusieurs points de mesure extérieurs sont choisis à proximité de la Zone d’Implantation Potentielle, dans un lieu de vie habituel (terrasse ou jardin).

Le bruit ambiant est mesuré à l’aide d’un sonomètre installé sur un pied de mesures et un boîtier d’acquisition permet de stocker les données pour les exploiter par la suite.

Ne vous inquiétez pas, le sonomètre mesure le bruit ambiant et le convertit en signaux qui sont ensuite analysés par un logiciel informatique. Votre vie privée et vos conversations ne pourront en aucun cas être enregistrées ou écoutées !

Pour assurer l’alimentation électrique du sonomètre il est possible de le brancher sur une prise électrique de l’habitation ou de le connecter à une batterie.

La campagne de mesures (et donc l’installation du sonomètre à votre domicile) dure environ 2 semaines et devrait se dérouler en hiver pour rendre l’analyse plus précise et contraignante.

A noter que, une fois le parc construit (horizon 2023-2024), des sonomètres seront installés à nouveau sur les mêmes parcelles que pendant l’étude acoustique, afin de comparer les simulations à la réalité et permettre in fine la mise en place de nouvelles mesures si cela s’avérait nécessaire.

5ème étape : Financement participatif-Automne 2021

A l’automne 2021, la démarche de concertation et d’information du projet éolien du Plateau du Vexin poursuit la phase de pédagogie et de contribution, afin de permettre à chacun de mieux comprendre l’éolien en général, le projet en particulier, de découvrir ses études en cours… mais aussi d’y contribuer !

Du 19 octobre au 30 novembre une campagne de financement participatif mise en œuvre avec la plateforme Enerfip a permis à 104 investisseurs de mettre à disposition 150 000 € pour finaliser les études nécessaires pour la définition du projet de parc éolien.

Des permanences d’information le 20 et le 21 octobre permettaient aux riverains de s’informer sur le projet ou la campagne de financement participatif.

Les résultats des études sont attendus à la fin de l’hiver. Ils permettront de définir des scénarios d’implantation qui feront l’objet de la dernière étape de la concertation.

6ème étape : échange sur les scénarios d’implantation-Printemps 2022

Suite à la réception des états initiaux des différentes études (environnement, acoustique, paysage, milieu physique et humain) des scénarios d’implantation ont été élaborés. Désormais, une nouvelle période de concertation s’amorce pour échanger sur les résultats des états initiaux, les scénarios proposés et les mesures possibles à mettre en place.

Vendredi 9 septembre

18h-21h

Place du Plays à Mainneville

—————-

Samedi 10 septembre

9h-12h

Mairie de Sancourt

 

Pour découvrir les principaux résultats des états initiaux rendez-vous sur cette page
Découvrez l’étude des variantes d’implantations du projet du Plateau Du Vexin