a
Contact
Locations

New York
London
Berlin

Follow us

Le projet éolien
du Plateau du Vexin

Pourquoi un projet éolien à l’étude sur ces communes ? 

Pour faire face aux enjeux climatiques et l’épuisement de certaines ressources fossiles, le développement des énergies renouvelables constitue un des trois piliers de la transition énergétique dans laquelle souhaite s’engager la France, parmi lesquels la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la réduction de nos consommations d’énergie en général.

Pour abandonner le modèle qui a accompagné le développement de notre pays pendant de longues années, des objectifs ambitieux ont été fixés par la loi de transition énergétique pour la croissance verte adoptée en 2015. Ces derniers ont été réaffirmés à travers la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie de avril 2020.

  • Diversifier le mix électrique : Réduire la part du nucléaire à 50% d’ici à 2035.
  • Multiplier par 2 la puissance éolienne en exploitation en 2020 pour atteindre entre 34 100 et 35 600 MW installés d’ici 2028.

L’ objectif premier du projet éolien du Plateau du Vexin est de participer à l’effort collectif et d’atteindre les objectifs en énergies renouvelables, et plus particulièrement en éolien au niveau régional et national. L’idée est de faire du futur parc un projet bénéfique à tous afin que la transition énergétique du territoire rime avec développement local.

La Zone
d'Implantation Potentielle (ZIP)

Depuis 2020, SEPALE étudie la faisabilité de développer un projet éolien sur les communes de Mainneville et Sancourt La ZIP est la zone sur laquelle les études sont menées.

LES CHIFFRES CLÉS DU PROJET

6 à 8

EOLIENNES potentielles

180 m

DE HAUTEUR MAX. en bout de pale

5 MW

DE PUISSANCE nominale max. par éolienne.

Dans le cadre des études à venir, le projet peut être amené à évoluer. Pour découvrir ses avancées, nous vous invitons à consulter les documents d’information disponibles sur ce site. SEPALE souhaite que les études de faisabilité soient accompagnées d’une démarche d’information et de concertation avec la population.

En juin 2020, SEPALE a ainsi mandaté une tierce partie, spécialiste de la concertation – l’équipe Concertation de Mazars, pour réaliser une étude des perceptions. Cette dernière a permis de mieux préciser les positionnements des communes et de partager les enjeux territoriaux à prendre en compte pour aboutir à un projet pleinement intégré dans son environnement.

En parallèle des études du territoire, différentes phases de pédagogie et de concertation sont menées sur le territoire.

Quelles sont les grandes étapes du développement d’un projet éolien ?

IDENTIFICATION
d’un site

PHASE DE CONCEPTION

Différentes études sont menées en parallèle de la démarche de concertation (12 à 18 mois)

PHASE D’INSTRUCTION

Le dossier est déposé en préfecture et une enquête publique est lancée avant la délibération du préfet (11 mois minimum)

PRÉPARATION DU CHANTIER

Le contrat de vente d’électricité, le raccordement et le plan de financement sont étudiés.

CONSTRUCTION
& RACCORDEMENT

au réseau électrique (12 mois en moyenne)

EXPLOITATION
& MAINTENANCE

du parc éolien (25 ans)

DÉMANTÈLEMENT OU RÉÉQUIPEMENT

Le calendrier du projet

Information, échange et concertation tout au long du projet

Le calendrier des études

Etude des vents

Dès mai 2021

Etude acoustique

Dès sept. 2021

Etude paysagère

Dès Fev. 2021

Etude écologique

Dès Janv. 2021

Au printemps 2022, les états initiaux auront été analysés pour proposer des scénarios d’implantation
qui seront présentés lors d’une dernière phase de concertation.

Découvrez l’étude des variantes d’implantations